Qui sommes-nous et pourquoi parlons nous de prévention ?

Les concepts C.E.N.T.S.17 permettent de mettre en fuite tout individus mal intentionné avant même qu’il ne touche une porte ou une fenêtre ! C.E.N.T.S.17 est spécialisé dans le domaine de la prévention, référencé par l’État et la République de Genève (Maintenance des feux tempêtes).

 

Depuis l’invention du premier système d’alarme, en 1853, la philosophie de l’alarme n’a absolument pas changé. Il faut toujours attendre que les cambrioleurs aient pénétré dans les habitations ou locaux. Et ce n’est qu’après que le système d’alarme réagit et envoit une information à un centre opérationnel de sécurité.

Comment est gérée une alarme par les opérateurs ?

  • Dès lors que les voleurs ont cassé une porte ou une fenêtre, qu’ils se trouvent à l’intérieur des locaux, une information part au centre opérationnel de sécurité. Le centre reçoit l’information qu’une alarme vient de se déclencher sur un site.
  • L’opérateur “sans vision” a pour mission de téléphoner sur le site afin de s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’une erreur de manipulation. Pour ce faire, il demande un mot de passe !
  • Il faut savoir que 99% des alertes reçues par le centre sont dues à des erreurs de manipulation, ou des erreurs du système, ce qui veut dire que les opérateurs passent plus de temps à gérer des fausses alarmes.
  • Lorsque le centre prend la décision d’envoyer une patrouille, il faut à celle-ci entre 10 et 30 minutes pour arriver sur place et ne peut que constater les dégâts.
  • Comme précisé par notre Police, les cambrioleurs sont rapide et expérimentés, un cambriolage dur en moyenne de 3 à 4 minutes …

Spécialiste dans le domaine de la prévention.

C.E.N.T.S.17 Sécurité décide de changer la philosophie et de trouver, d’inventer des concepts capables de mettre en fuite les voleurs avant même qu’ils ne touchent une porte ou une fenêtre. Et surtout C.E.N.T.S.17 trouve les solutions pour que les informations arrivent en temps réel auprès d’un centre de vidéo surveillance et gardiennage.

De ce fait, les opérateurs peuvent voir en temps réel les malfrats se diriger vers leur cibles, les interpeller à distance. Ils peuvent décrire leur habillement  et transmettre les informations nécessaire à notre police pour motiver une intervention rapide. En terme judiciaire, nous apportons à notre police une levée de doute. Nous leur permettons de contrôler les individus avant qu’ils ne commettent leur méfaits.

Et comme le dit la Police dans sa brochure ” Échec aux cambrioleurs ” :  ” Vivre en sécurité vaut son pesant d’or ” !